Archives par catégorie: Divers

Comment remplir leur vie de nature ?

 

Vous souhaitez connecter vos enfants à la nature mais ne savez pas où les amener, comment les intéresser…Voici quelques astuces pour vous aider à profiter facilement des bienfaits de la nature avec vos enfants.

Comment les intéresser à la nature ?

Sur Brin de Nature, vous trouverez de nombreux articles avec plein d’idées d’activités. Au fil des saisons, vous aurez toujours quelque chose à leur faire faire pour les enthousiasmer : observation de la nature, jeux, cueillettes, bricolages. Et toujours en toute simplicité, sans avoir besoin de beaucoup de temps ni de connaissances scientifiques.

Nous vous proposons également des guides ludiques d’exploration de la nature, des chasses au trésor ou autre défi nature tout prêts. Plein d’idées pour organiser un anniversaire plein de nature ou simplement vivre de nouvelles expériences.

Où aller ?

La nature est partout autour de nous, même en ville.

Elle est riche dans les campagnes et les forêts, mais elle est aussi pleine d’intérêt dans les jardins, au détour d’un petit chemin, dans les parcs de banlieue, les balcons en ville,…

Inutile d’aller très loin, même en pleine ville, vous pouvez amener vos enfants explorer le monde naturel, juste devant votre porte.

Il existe de nombreuses façons de rentrer en contact avec la nature. Semer une petite graine dans un pot de terre que l’on arrose et voir une pousse s’élever : c’est déjà une belle expérience de nature !

Ne soyez pas gênés de les amener toujours au même endroit. En fréquentant les mêmes coins de nature, les enfants peuvent percevoir les changements en lien avec les rythmes des saisons, le moment de la journée ou la météo. En terrain familier, ils repèrent plus facilement les petits détails qui marquent ces changements.

Vous pouvez proposer à votre enfant de créer un petit cahier de la nature. Il pourra y noter et dessiner toutes ses observations : la semaine où les feuilles ont commencé à sortir des bourgeons, le dessin de la chenille en train de dévorer une feuille, …La réalisation de ce cahier va l’inciter à s’intéresser à la nature autour de lui. Il y a plein de choses merveilleuses à découvrir lorsque l’on prend le temps d’observer !

Laissons-les se salir !

Jouer en plein air est bon pour la santé des enfants et stimule leur système immunitaire. Plus de temps dehors, c’est moins de rhumes !

Pour les sorties nature, on leur enfile des tenues confortables, une paire de bottes en caoutchouc et c’est parti ! Ils vont pouvoir profiter librement du plein air sans s’inquiéter de se salir : courir sur le chemin de terre, faire voler les feuilles mortes, sauter dans les flaques d’eau !

Le saviez-vous : mettre les mains dans la terre et faire des galettes de boue est même bénéfique pour leur santé. Les bactéries et autres parasites présents dans le sol renforcent leur immunité et leur sensibilité aux allergies (Jack Gilbert&Rob Knight  2017).

Les jeux libres de pleine nature procurent de l’autonomie et favorisent les apprentissages. Les enfants vivent avec enthousiasme toutes ces nouvelles expériences dans la nature ! 

A leur rythme

Chaque enfant est différent et leurs envies, tout comme leurs besoins, varient en fonction du moment de la journée, de leur humeur…Difficile de leur proposer un temps calme d’observation lorsqu’ils rêvent de courir partout et d’explorer le monde autour d’eux.  Pour leur donner envie de renouveler leurs expériences de nature, essayons d’être à l’écoute de leur rythme et de leurs envies.

Il veut se dépenser

Parfois, les enfants ont surtout besoin de se dépenser : courir en tous sens, crier, sauter,…Et quel avantage d’être dehors ! Alors même si nous avions plutôt envie d’une balade contemplative pour observer le ballet gracile des oiseaux, laissons-les lâcher leur trop-plein d’énergie. Faire les fous, imiter le cri d’animaux sauvages ou pourchasser un monstre imaginaire !

Courir, ramasser une branche et s’en servir d’épée, mettre les mains dans les feuilles, sur les troncs des grands arbres, …Toucher, explorer, c’est aussi expérimenter !

Le jeu libre est bon pour le développement de votre enfant.  Il lui permet de bouger, de tester ses aptitudes et favorise son autonomie.

Une fois son énergie bien dépensée, il sera plus calmes et réceptif pour faire d’autres activités.

Il s’arrête tout le temps !

Et parfois, c’est l’inverse : les enfants n’avancent pas, trop concentrés à observer une limace à travers le chemin, à ramasser des feuilles tombées au sol ou d’autres petits trésors de la nature.

Tant pis, vous serez peut-être obligé de reporter à un autre jour la sortie que vous aviez envisagé. Mais, réjouissez-vous ! Votre enfant se connecte à la nature. Il développe son sens de l’observation, son goût pour la science et son intérêt pour le monde vivant qui l’entoure. Partageons son émerveillement !

Vous avez peur de manquer de connaissances scientifiques

Si vous ne connaissez pas le nom des arbres et ne savez pas toujours répondre aux questions de votre enfant, ce n’est pas grave ! Vous pourrez toujours chercher plus tard ensemble.

Plus que la connaissance scientifique, l’important est de relier les enfants à la nature. De leur donner envie de s’y intéresser, de stimuler leur sens de l’observation et de leur transmettre le plaisir d’être dehors.

Sur Brin de Nature, vous trouverez de nombreux articles et cahiers d’explorateurs nature pour vous accompagner dans la découverte de la nature. 

Il n’a pas envie !

Votre enfant râle, il n’a pas envie d’aller dehors.

Vous aurez peut-être parfois (souvent) besoin de le motiver et de le stimuler pour provoquer son envie. Communiquez votre enthousiasme, rappelez-lui les observations ou activités qu’il a aimé. Suscitez son désir d’aventure et titillez son aptitude innée à s’émerveiller.

Variez les plaisirs. Parfois, ils souhaitent une sortie un peu différente. Invitez les amis, explorez un autre endroit, prenez les vélos, proposez une nouvelle activité.

Des chasses au trésor et jeux de pistes nature peuvent apporter un peu d’aventure et stimuler leur imagination. Utiles pour renouveler son intérêt !

A la fin de la journée, invitez votre enfant à parler de ses moments favoris passés dans la nature. Valorisez ses découvertes, ses petites expériences. Ces petites histoires inscriront vos sorties nature dans votre tradition familiale.

Il ne veut pas se déconnecter

Les enfants passent trop de temps sur leurs écrans, c’est préjudiciable pour leur santé et leur épanouissement.
Il est nécessaire de les déconnecter de temps en temps. Avec les sorties en plein air, ils découvriront de nouveaux apprentissages, de nouvelles expériences riches en sensations. Ils pourront se défouler et ressentir le bien-être que procure le contact de la nature.

Programmez des temps « nature » sans écran à l’avance. Montrez l’exemple et profitez pleinement du temps passé ensemble pour partager des découvertes et faire des observations amusantes.

Si votre enfant est très attiré par les écrans, vous  pouvez utilisez ces technologies ensemble pour faire des recherches, des montages photos. Venez partager les photos de vos sorties nature sur nos réseaux sociaux ! 

Comment trouver le temps ?

Comment prévoir une sortie en plein air alors que votre agenda est déjà bien chargé ? Entre le travail, les courses, les différentes activités, difficile de dégager du temps.
Pourtant, vous savez que c’est un moment important pour le développement de votre enfant. Vous avez envie de ce temps passé ensemble : alors planifiez-le !

Organisez cette sortie comme un RDV régulier. Une heure par semaine, 1/2  heure par jour, faites selon vos possibilités. Ralentissez. Emmenez vos enfants  dehors et explorez la nature avec eux.

Prévoyez un créneau à l’avance sur votre agenda. C’est une méthode très efficace qui vous permettra de libérer un peu de temps pour profiter de la nature avec votre enfant.

La nature nous fait du bien ! Enfants et adultes, profitons de ses bienfaits !

La nature nous fait du bien ! Enfants et adultes, profitons de ses bienfaits !

Quels sont les effets de la nature sur notre santé ?

Cueillir des fleurs, observer les oiseaux, toucher et pétrir la terre, ces petits instants au contact de la nature, vous procurent-ils de la joie ? Quels sont les véritables effets de la nature sur notre santé ?

D’après un sondage réalisé à l’occasion de la fête de la nature, 97% des français affirment ressentir du bien-être dans la nature. Et ce doux sentiment de détente et de relâchement n’est qu’une petite partie des bénéfices santé que nous offre la nature :

  • Renforcement du système immunitaire,
  • Baisse de la tension artérielle,
  • Prévention des troubles cardio-vasculaires

…et bien d’autres de ses bienfaits sont aujourd’hui reconnus par la communauté scientifique.

femme foret

Un antidote multi-effets à consommer sans modération

Plusieurs chercheurs en médecine, sciences cognitives ou psychologies ont souhaité connaître queles étaient les véritables effets de la nature sur notre santé.  Et leurs résultats sont unanimes : le simple contact avec la nature améliore significativement notre santé mentale et notre santé physique. 

D’ailleurs, de nombreux programmes de soins favorisent le contact avec la nature pour ses vertus thérapeutiques :

  • Au Japon, les médecins ont démontré qu’une simple marche en forêt a le pouvoir de nous guérir. Elle réduit l’hypertension, prévient les troubles cardio-vasculaires et améliore les fonctions immunitaires. Un programme sanitaire national en faveur du bain de forêt (Shirin Yoku) est entré en vigueur dès 1982. En forêt d’Akasawa, lieu de naissance de la médecine de la forêt, 100 000 personnes viennent chaque année prendre un bain de forêt ! 
  • De nombreux établissements de santé, EHPAD, centres hospitaliers, hôpitaux psychiatriques, utilisent les jardins thérapeutiques comme support thérapeutique dans leurs projets de soins. Les bienfaits sont reconnus pour les personnes âgées, les patients psychiatriques, mais pas seulement :
    • Au centre hospitalier La Valette, un établissement de santé mentale et de psychiatrie, le jardin est inclus dans un programme d’accompagnement contre les addictions,
    • “Graine de vie”, le jardin thérapeutique de l’Institut Curie, permet d’aider les patients atteints de cancers
    • En Suède, sur le campus universitaire d’Alnarp, un jardin de réhabilitation permet de soigner les burn-out et les suites d’AVC

Une célèbre étude de Roger Ulrich datant de 1984 montre que le simple fait d’observer la nature favorise notre guérison. Ulrich a étudier la vitesse de guérison suite à une intervention chirurgicale. Il a mesuré que les patients guérissaient plus vite lorsqu’ils pouvaient voir des arbres à travers la fenêtre de leur chambre d’hôpital.

La nature a ce pouvoir unique de nous apaiser

En ville, notre cerveau est constamment sollicité par les multiples stimulis du quotidien : les bruits, les couleurs, la circulation, la foule, les enseignes,… Il doit compiler des milliers d’informations tous les jours. Pour ne pas se perdre dans des détails, notre cerveau doit maintenir sa capacité de concentration et d’attention. Ce processus demande beaucoup d’énergie et entraîne de la fatigue mentale.

A l’inverse, notre cerveau est optimisé pour fonctionner dans un environnement naturel, qui est son milieu de vie ancestral. Il reconnaît cet environnement et ses stimuli. Les fonctions cognitives supérieures peuvent donc se mettre au vert. La sérénité qui se dégage de la nature, sa beauté, ses multiples sources d’émerveillement, améliorent nos facultés de ressourcement et de gestion du stress

Le contact avec la nature nous aide à lâcher-prise

Vivre une expérience de nature s’apparente à une forme de méditation. En observant les feuilles des arbres se balancer au vent, en écoutant les oiseaux, en sentant l’odeur de la terre humide, nous nous installons dans le moment présent. En nous connectant au monde vivant qui nous entoure, nous lâchons prise. Les cogitations permanentes et les soucis du quotidien s’envolent et nous nous sentons apaisés. 

La nature restaure notre capacité d’attention

Devant le spectacle du monde vivant, notre cerveau ne se focalise sur rien de particulier et se déconnecte. Exit les efforts d’analyse, de compréhension et l’agitation du cortex préfontal. La nature exerce une fascination douce, qui nous procure un sentiment libérateur de lâcher-prise.  Dans ce calme intérieur, notre cerveau récupère ses capacités d’attention. Nous sommes moins stressés, notre mémoire et notre créativité sont améliorées.

Le sentiment océanique

En admirant la nature, avec son incroyable diversité de forme et de couleurs, nous nous connectons à la vie. Nous nous sentons reliés à quelque chose de plus vaste. Avec le sentiment réconfortant de faire partie d’un tout immense. Ce sentiment “océanique” nous fait prendre de la distance vis à vis des préoccupations de notre quotidien et libère notre psychisme.

Pour votre santé : une dose de vitamine V !

La vitamine V ? Vous connaissez ? c’est le nom trouvé par les scientifiques pour désigner les bienfaits du contact avec la nature : “V” pour “vert”.

La vitamine V possède des supers pouvoirs qui nous dopent ! Et vous pouvez y avoir accès gratuitement, sans ordonnance, et aussi souvent que vous le voulez !

Une demi-heure dans un environnement naturel, une balade au parc, vous asseoir sur un banc et observer les fleurs pousser, permet à votre cerveau de se déconnecter de se ressourcer. Le bonheur est dans le vert !

Avec ses nombreuses informations sur la nature et ses idées d’activités, Brin de Nature vous accompagne pour que vous puissiez profiter facilement de tous les bienfaits que nous offre la nature, et faire le plein de vitamine V !